Elle est constituée de trois pièces principales : la quille, sur laquelle sont fixés l'étrave à l'avant et l'étambot à l'arrière.

L'étrave et l'étambot sont assemblés par tenons/mortaises ou à mis-bois. Deux pièces (généralement courbes) sont ajoutées à la liaison pour consolider l'assemblage : Les marsouins ( ou courbe de brion et courbe d'étambot) . On utilise pour la charpente axiale des bois durs comme le chêne et certains bois exotiques : iroko, niangon, sipo.

07 Marianne [1600x1200]

 

Après l'assemblage, on pratique une entaille dite la râblure, elle est creusée au ciseau à bois sur toute la longueur et de chaque côté de la quille, elle assure la liaison entre la charpente axiale et le bordé en assurant l'étanchéité. C'est une opération délicate car son inclinaison varie en fonction de l'aboutissement du bordé, elle est pratiquée de façon à recevoir le champ du bordé équerré à 90°. Cette entaille est tracée sur l'épure à l'aide des lignes d'eau.

 

 

Sur Calypso, la charpente axiale est en sipo, une entorse à la construction traditionnelle due au choix de départ "imposé" (voir l'article sur le plan et gabarits). Pour une question de coup, j'ai gardé le travail déjà effectué sur la quille. Elle est construite en sipo de 80 mm d'épaisseur (bois rouge dur et résistant à l'eau) boulonnée et assemblée au mastique de vitrier / huile de lin.

Voici les photos du débit de la charpente axiale :

DSC_0003    DSC_0019

Traçage et coupa à longueur de la quille

DSC_0041    DSC_0050

 Débit à la scie à ruban puis présentation sur le chantier

DSC_0054    DSC_0058

Gabarit du brion puis traçage 

DSC_0064    DSC_0067

 Débit du brion à la scie à ruban 

DSC_0068    DSC_0079

DSC_0040    DSC_0038

 montage à blanc du massif arrière

DSC_0037

Charpente axial assemblée à blanc

 

Assemblage du massif arrière

IMG_0949    IMG_0954

 Assemblage des différents éléments, perçage des chapelles

IMG_0958    IMG_0959

IMG_0963    IMG_0964

  

Perçage du tube d'étambot

IMG_0921    IMG_0928

 Montage de la tarière, diamètre 32 mm

IMG_0974   IMG_0975

Mise en place de la tarière et de la quille, étant dans du bois de bout, la tarière est poussée par un cric appuyé contre un mur. La longueur à percer est de 60 cm

IMG_0981    IMG_0980

IMG_0992    IMG_1001

IMG_1002    IMG_1008

 Assemblage avec le tube d'étambot

 

Fabrication et ajustage du brion

DSC_1834    IMG_1548

 

 

 

La suite de l'assemblage de la quille a été réalisé chez mes parents, étant en Bretagne pour mes études, je travaillais pendant les vacances sur la construction de Calypso

 

IMG_1747 IMG_1769  IMG_1776

Assemblage dans le garage puis présage des boulons

IMG_1775   IMG_1784

 Les boulons sont fabriqués par mon père Jean-Marc, ici, filetage des deux bouts d'un boulon, l'un des bouts a un écrou soudé

IMG_1778   IMG_1793

Boulonnage du brion

IMG_1802    

Assemblage de la quille avec les boulons 

 

Perçage du puits de dérive

IMG_1812    IMG_1818

 Le puits de dérive est percé avec l'aide de la tarière, il sera réajusté au ciseau à bois 

 

Chapeau de quille

 

IMG_2001  12715279_952999678128448_3493383484447602316_n

 Étuvage du chapeau de quille et présentation de la quille sur les gabarits

 

 

Durant les vacances de pâques de 2016, je suis venu en compagnie de Jade, une amie du lycée Jean Moulin, pour travailler sur le chantier de Calypso.
Entre deux balades sur la Côte d'Opale, Jade s'est occupée de l’équerrage du tableau arrière et moi de la contre étrave. Nous avons aussi fini la mortaise du puits de dérive, modifié un gabarit et commencé la râblure.

DSC_0001   DSC_0016

Présentation de la famille et du chantier

DSC_0021    DSC_0033

Assemblage de l'étrave au mastique de vitrier

DSC_0038    IMG_2287

 Équerrage du tableau arrière au rabot électrique

IMG_2306

 Equerrage de la rablure